Accueil

Vous êtes le 146569ème visiteur

BIllet d'humeur

Ceux qui nous « suivent » savent que nous ne publions pas souvent. Et si nous publions aujourd’hui, c’est parce que nous ressentons le besoin de partager nos sentiments de lassitude et d’incompréhension.

Lassitude face à cette situation que nous ne pouvons, comme tout un chacun, guère que subir.

Incompréhension face à certaines attitudes ou propositions.

Inédite, inconfortable et anxiogène : voilà comment nous décrivions encore récemment la situation dans laquelle le #coronavirus nous a plongé.

Comme tout un chacun, nous espérions que cette crise sanitaire serait rapidement résolue.

Comme tout un chacun, nous constatons que la crise dure et qu'en dépit des mesures de #confinement, de port du #masque, de #couvrefeu et autres limitations des libertés individuelles qui se suivent, s’enchaînent et se répètent, la situation ne semble pas clairement s'améliorer, sinon s'aggraver.

La #covid19 la joue blockbuster apocalyptique avec sa ribambelle d’épisodes successifs et répétitifs tandis qu'il est de plus en plus difficile pour chacun d'entre nous de tolérer la situation.

Pourtant, même si, comme la plupart d'entre vous, nous n'en pouvons plus de cette situation pour laquelle on ne nous donne aucune perspective objective, concrète et raisonnable d'un retour vers un monde plus conforme aux valeurs de sociabilité et de convivialité que nous connaissions et apprécions par le passé, nous continuons d'espérer et d'encourager chacun à respecter au mieux les mesures préconisées et/ou imposées en attendant que cette menace soit du passé.

Dans ce contexte sanitaire singulier, nous avons choisi très tôt le positionnement qui nous semblait être le plus raisonnable et maintenons ce choix consistant à ne pas organiser d'épreuve tant que la situation ne sera pas clairement et durablement rétablie.

Dans ce contexte singulier, nous sommes toujours effarés d’apprendre que certains organisateurs continuent à vouloir organiser, en ces temps de pandémies, des épreuves de navigation, des rassemblements statiques ou tout autre événement visant à rassembler des passionnés de l'automobile à pratiquer leur passion.

Êtes-vous sûrs, messieurs les organisateurs, que toutes les personnes que vous allez se faire côtoyer tout au long d’une journée sont vaccinées, qu’elles ne sont pas à leur insu cas contact ou, pire encore, qu’elles ne sont pas porteuses du virus ?

Êtes-vous sûrs, messieurs les organisateurs, que vous allez pouvoir faire respecter les mesures de distanciation (qui sont toujours d'actualité) aux membres de vos équipes, aux participants ou aux spectateurs ?

Êtes-vous sûrs, messieurs les organisateurs, d’être en capacité de proposer une expérience agréable quand, par exemple dans le cadre d'une épreuve de navigation, il est question d'organiser et/ou de gérer les pauses ou le final compte tenu des restrictions actuelles en termes de distanciation et de restauration : en bons Gaulois, quid du banquet final dans un monde où personne ne peut affirmer quand les restaurants seront ouverts ni sous quelles conditions ?

Êtes-vous sûrs, messieurs les organisateurs, que devoir endurer les déceptions successives suscitées par ces calendriers utopiques qui progressivement se trouvent remplis de reports et annulations, et au comble du surréalisme de "huis clos", que la situation sanitaire a fini par imposer n'est pas encore pire que la peine provoquée par un calendrier vide mais sans faux espoirs.

Êtes-vous sûrs, messieurs les organisateurs, que l'insouciance, l’inconscience, le besoin de nourrir un égo disproportionné, la cupidité… ou tout un tas d’autres travers comportementaux dont nous sommes généralement tous plus ou moins affectés, sont des raisons valables pour mettre en péril la vie de vos participants ou de vos collaborateurs et en conséquence aussi l’avenir collectif de la société dans laquelle on vit tous ?

Êtes-vous sûrs, messieurs les organisateurs, d'être prêts à assumer la lourde responsabilité de l’origine d'un cluster ?

Ce n’est pas quand le coup de feu est parti qu’il faut se rendre compte qu’il y avait une balle dans le canon. Nous pensons au sein du VRACC88 qu’il est toujours aussi urgent d’attendre. Attendre que toutes les restrictions sanitaires soient levées. Attendre pour pouvoir proposer à nouveau de nous retrouver, et ceci en toute sécurité. Jamais notre équipe ne se permettra de prendre le risque de vous mettre en péril pendant cette période difficile.

Si vous voyez dans un calendrier une de nos épreuves "annulée", comprenez qu'il s'agit d’une initiative qui n’est pas la nôtre. Une initiative qui est sans doute voulue par ses auteurs comme la preuve du souvenir d’une époque heureuse et la perspective du retour d’un avenir radieux. Une initiative qui offre toutefois une opportunité de déception supplémentaire mais que nous préfèrerons plutôt considérer comme un raccourci linguistique maladroit pris pour « remplir » un calendrier tout en résumant notre position d'attente et de retrait face à ce monstrueux virus et ses conséquences sanitaires dont l’emprise et mondiale et l’enjeu vital.

Comprenez donc que, pour le moment, nos rendez-vous sont en « stand bye » et que nous vous les proposerons quand la situation sanitaire nous permettra de vous garantir une épreuve en toute sérénité et sécurité pour chacun.

Nous préférons attendre pour mieux vous retrouver tous et en pleine forme, nous l'espérons, quand la situation le permettra. Ce sera avec un plaisir amplifié par cette longue absence que nous vous accueillerons. En attendant, force est de constater que La Fontaine, avec sa fable « le Lion et le Rat », nous a proposé, avec une insolente avance et pertinence sur notre contexte du moment, une morale qui s’impose encore et toujours comme une évidence : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ».

Voilà donc un billet d’humeur que nous avons voulu aussi concis que possible pour ne pas ajouter trop d’ennuis à votre quotidien tout en exprimant nos sentiments.

La position que nous avons adoptée et expliquée, tout comme les éléments et arguments que nous mettons en évidence ici, s’ils pourraient longuement et ouvertement être dissertés et discutés sans que cela ne puisse véritablement faire avancer le schmilblick, permettrons, espérons-le, d’éveiller quelques consciences.

Alors si d’aventure la lassitude ou le besoin d’action vous envahis, au lieu de mettre tant d’énergie ou d’espoir dans des projets aussi futiles et aventureux que risqués, mettez plutôt cette énergie à profit en aidant ou soutenant, dans la limite de vos moyens, ceux qui autour de vous en ont besoin, ce qui contribuera certainement à redonner un vrai et bel espoir à ceux qui en auront profité, vous en premier. En ces temps difficiles, la moindre once de philanthropie est tellement appréciable et appréciée qu’elle permet, en faisant oublier ce qui nous manque, de reprendre conscience ce que nous avons et de procurer un apaisement salvateur, fut-il fugace.

En attendant de tous vous retrouver avec le plus grand des plaisirs, prenez soin de vous, portez vous bien et supportez vous bien.

L’équipe du VRACC88.

 Bienvenue sur le site de l'association VRACC 88

 Véhicules Récents, Anciens, de Compétition et de Collection

Le but de notre association est de vous faire découvrir nos villes et nos campagnes d’une manière différente.

Par le biais de balades touristiques de navigation, de sorties en groupe vers d’autres événements.

Mais que sont ces Epreuves de navigation ? Nous vous invitons à le découvrir en consultant les pages de ce site.

Ou en vous rendant directement à la page suivante  :

http://www.vracc88.com/pages/rallye-de-navigation/la-navigation.html

 

 

Date de dernière mise à jour : 03/05/2021